Création du Logo Espace d’art contemporain

création de logo
, ,

Création du Logo pour L’attrape-couleurs

Direction artistique du logo : le territoire de marque

Suite au brief créatif et en fonction des problématiques / cible / positionnement / objectif,
j’ai élaboré le territoire de marque de L’attrapes-couleurs

> Stratégie de communication pour la création du logo

Quels sont les caractéristiques de l’association ?
Arts actuels , art contemporain accessible , création émergente, artiste professionnel, exigence artistique, diversité, collégial /
équipe, soirée festive / convivial, Lien entre les pratiques, Lien avec le quartier, Lien entre les artistes, ludique, ouvert

> Bénéfice émotionnel pour le client final

Réfléchir, se croiser, échanger, émotion artistique, moments conviviaux, exaltation, découverte, stimulation

Afin de se différencier, j’ai réalisé un mapping sur le territoire de marque et le territoire visuel de la concurrence

Conclusion, constat et proposition d’axe graphique :

L’image de marque de  l’attrape-couleurs globale oscille entre exigence artistique, découverte et lien entre les pratiques, les gens.
Le bon axe de création graphique reste l’ouverture et la convivialité. Être ludique tout en étant design et intemporel. Car au vue de l’analyse, aucun des concurrents n’affirme son positionnement sur ce secteur, de plus, il répond à une image à laquelle l’attrape-couleurs peut prétendre.

À moi de trouver les orientations graphiques qui traduisent ce positionnement tout en restant distinctif avec l’identité visuelle de la concurrence.

 

Ma démarche graphique

création de logo

Recherche de signes graphiques

Après l’analyse de la géographie du lieu : son architecture, sa place dans la cité.
j’analyse également la forme des lettres du nom de la marque et en priorité des initiales.
Enfin je réalise une recherche graphique sur les signes afin de traduire des notions telle que ouverture, lien, ludique, convivial …

En effet, nous avons tous une bibliothèque de sens accumulée au cours des années. Avant de satisfaire les pensées (le côté mental), il s’agit de satisfaire
l’oeil, son esprit de synthèse en structurant les masses, en allant à l’essentiel pour en sortir une forme simple qui permette la mémoire visuelle car
le cerveau ne retient que les formes. Les formes génèrent de l’émotion. On garde en mémoire seulement 20% d’un texte qu’on a lu, mais 80% d’une
image. Car l’image procure une émotion, et c’est cette émotion qui permet de mémoriser, qui donne envie d’en savoir plus, qui pousse à agir …

 

Un monogramme :

c’est un emblème qui réunit plusieurs lettres en un seul dessin, avec ou sans ornements supplémentaires

> Le a et le c s’articulent en générant la circulation dans un espace typographique.

Ce monogramme symbolise l’espace de l’attrape-couleurs. Le a est ouvert, le c à fluide l’intérieur.
La puce rajoute un élément graphique qui suggère un œil, une personne vue de haut qui se déplace dans l’espace… Le mouvement
est présent.
Les a du logotype sont ouverts : rappel formel et à nouveau l’ouverture
La graisse de la typographie est identique à l’épaisseur des filets du logo, ceci afin de créer une unité visuelle.
Le logo est crée en noir et blanc pour évaluer son impact graphique.
Les lettres sont ajustées une à une pour avoir un écart visuel harmonieux, ce qui n’est pas le cas avec la chasse automatique.

 

> Le logo existe en noir et blanc

création de logo

L’usage des couleurs est défini par le principe graphique suivante : en fonction
des artistes exposés, l’explosion de couleurs est générée par un fond
toujours changeant et mouvant.

Création de logo pour les galeries d’art, musées, espaces d’art comtemporain